Ads

Quand une Intelligence Artificielle crée un film de pub plus impactant qu’un directeur de création

+1+2+3+4+5

C’est une nouvelle troublante. A l’heure où l’IA va remplacer d’ici 20 ans un nombre de métiers incalculable, nous pensions que les métiers créatifs resteraient plus à l’abri que les comptables ou les chauffeurs de taxi. Même si de notre côté, nous avons pris un peu d’avance en construisant une Intelligence Artificielle similaire, sous le nom de s/O Systems [OKLYN MAINFRAME], pour remplacer définitivement les critiques de mode.

Il y a moins de 2 ans, un planneur de l’agence McCann, Shun Matsuzaka, a lancé un « projet de génome créatif »: il voulait créer la première intelligence artificielle au monde capable de remplacer un directeur créatif pour conceptualiser des spots de pub.
Son rêve d’hier vient aujourd’hui de devenir réalité. Mais comment est-ce qu’il a procédé ?

D’abord, il a commencé par décomposer un spot publicitaire en deux parties. D’un côté la partie créative (quel est le but créatif et la cible visée par la pub) et de l’autre les éléments du film publicitaire (le contexte, le ton, la forme, la musique, etc).
Ensuite, il a mis en place une base de données intégrant les meilleurs films de pub des 10 dernières années au Japon avec des classements très précis.

Pour tester la « bête », il fallait un annonceur qui se prête au jeu ainsi qu’un créatif de talent. C’est donc la marque de confiserie Mondelez qui a été le premier client à vouloir tester le robot directeur de création en compétition avec le créatif humain Mitsuru Kuramoto. L’idée ? Réaliser un film publicitaire pour des pastilles à la menthe Clorets, dont le message devait être : « une haleine fraîche instantanée qui dure 10 minutes. »

Chacun a œuvré de son côté, puis les deux films publicitaires ont été présentés à plus de 200 cadres du secteur publicitaire présents lors de la conférence ISBA. Et à votre avis, quel a été le résultat ?
Ils ont préféré la publicité réalisée par l’IA.
Conclusion, cher(e)s ami(e)s créatifs, nous voilà demain « remplaçables », l’évolution de la future agence de publicité sera basée sur des algorithmes, créés par des humains, c’est une évidence aujourd’hui que plus personne ne peut voiler.

Voici le résultat créé par la machine :

Et voici le film créé par l’ancêtre de la machine, à savoir l’humain Mitsuru Kuramoto :

Galerie
Publié le 22/03/2017